acouphile.fr
isolation acoustique, acoustique des locaux d'écoute
acouphile.fr : réduire des nuisances de bruit ou satisfaire une qualité d'écoute
e
 

Amélioration de l'isolation vis à vis de l'extérieur

Changements de fenêtres et porte-fenêtres

L’efficacité d'un changement de fenêtres est dépendante de l’influence éventuelle de la transmission sonore à travers d'autres éléments de construction tels que conduits de cheminée, de ventilation, d'évacuation d'eaux usées parfois ; les murs de façade dans le cas général, et l'isolation thermique, n'ont pas d'influence s'ils sont en matériaux traditionnels (hors construction métal ou bois). Mais d’autres chemins de transmission peuvent exister et limiter cette efficacité : via plafonds, locaux adjacents . Une analyse préalable des défauts d’isolation, par un profesionnel expérimenté, est préférable. Des mesures ne permettraient pas cette analyse, seulement de comparer la réalité avec un objectif ou une valeur réglementaire. Voir acouphile.fr/ fenetres.html

 

Remplacement simple fenêtre

Solution la plus efficace : remplacer les blocs fenêtres complets actuels, dormant (chassis) inclus, par des blocs fenêtre +bouche de ventilation (lorsque ou si nécessaire) + volets roulants intégrés, le cas échéant, présentant les caractéristiques certifiées 

a) Classe AC3 ou affaiblissement Ra,tr 34 dB minimum
b) Mieux : Classe AC4 ou Ra,tr 38 dB

Dans le cas de fenêtres bois en fabrication unitaire sur mesure, la connaissance de caractéristique classifiée ou certifiée n’est possible que pour le vitrage seul. Le système de fermeture doit être à double feuillure et double joint. A cette condition on peut faire l’hypothèse d’un affaiblissement de la fenêtre de l’ordre de 3 à 4 dB inférieur à celui du vitrage seul, plus sans cette condition.

Si volets roulants : à commande électrique intégrés, ou bien en réhabilitation, volets posés en applique extérieure (dans ce cas non pris en compte pour la valeur de l'affaiblissement de la fenêtre),

Le type d’ouverture est sans importance si elles respectent les caractéristiques ci-dessus, a priori sauf type coulissant, pour lequel les modèles AC3 sont peu répandus, et AC4 a priori inexistants.

Le montage sera impérativement effectué sans usage de mousse de polyuréthane ; montage traditionnel par scellement dans la maçonnerie au mortier ou plâtre à l’intérieur indispensable,Dans tous les cas après pose les jonctions avec la maçonnerie ou tout élément autre, fissures de moins de 2 mm, seront parfaitement jointées par injection profonde de mastic silicone à l’extérieur et l’intérieur, après éventuelle réfection des doublages. Ajouter des profilés d’angle ou couvre-joints par-dessus les jonctions entre chassis de fenêtre et parois.

Solution permettant avec une excellente mise en œuvre des isolements de l’ordre de a) 32-35 ou b) 35-38 dB
Le remplacement avec conservation des chassis existants par recouvrement, solution classique pour des fenêtres PVC, ne permet pas de garantir une telle efficacité

 

Installation de double-fenêtres

L’amélioration présentant le meilleur rapport efficacité / prix de revient est la double fenêtre.
Il est nécessaire de positionner les chassis supplémentaires de manière à ménager un intervalle entre les vitrages des 2 fenêtres le plus grand possible. Une excellente efficacité est obtenue lorsque l’intervalle entre les vitrages est d’au moins 12 à 15 cm

A)   Les fenêtres actuelles peuvent être conservées en l’état, parce qu’il est bon , et avec réalisation simultanément des améliorations :

  1. des bouches de ventilation et coffres de volets
  2. des jonctions entre chassis et maçonnerie des murs extérieurs
    voir acouphile.fr/amelioration fenetres.html

Le type d’ouverture de la 2ème fenêtre ajoutée est de moindre importance : des coulissants (ou semi-coulissants) permettraient une ouverture facilitée, avec moins de contraintes de système de blocage des fenêtres actuelles, au prix d’une performance en principe légèrement inférieure, selon système coulissant. Voir précisions plus bas.
Les fenêtres ajoutées seront munies impérativement de vitrages simples épais (8 mm) si la fenêtre conservée est en double vitrage. Les chassis seront épais, ou à parois multiples, ou le plus massique possible.

B)   Les fenêtres existantes sont en mauvais état

installer 2 fenêtres, intérieure et extérieure, à la place de chaque.L’une avec des vitrages simples de 6 mm, l’autre (extérieure de préférence) avec des vitrages simples de 8 mm (ou 10, mieux). Une alternative acceptable est que la fenêtre extérieure soit munie de vitrages doubles avec 2 verres de 4 mm (un peu moins performant).
On peut aussi choisir les ensembles fenêtres + chassis avec une caractéristique d’affaiblissement certifié Ra,tr d’au moins 30 dB ou une classe AC2, pour l’ensemble chassis, fenêtre, bouche de ventilation le cas échéant.

 

Double fenêtres intérieures

Si la paroi ou le doublage intérieur n'est pas sous la fenêtre actuelle dans l'alignement du reste de la façade, il faut réaliser, en partie basse sous le chassis ajouté, un appui, de type « tablette » sous fenêtre, présentant une épaisseur et masse suffisante, par exemple en bois massif d’épaisseur 30 mms minimum, ou éventuellement en maçonnerie et parfaitement étanche et jointé avec tout élément autre, dont chassis existant : maçonnerie, murs latéraux
Alternativement, on peut combler un espace sous la fenêtre existante avec une élévation en maçonnerie légère (briques ou carreaux de plâtre), en déplaçant les éventueles radiateurs.S’il existe un doublage intérieur en plaques de plâtre sur les parties latérales de l’encadrement de fenêtre, il faut préalablement l’enlever, et le refaire ensuite après réalisation de la pièce d’appui ou tablette. Ajouter éventuellement des profilés d’angle un peu épais par-dessus les jonctions entre chassis de fenêtre et parois.
Positionner les fenêtres intérieures de manière à obtenir un intervalle le plus grand possible entre les vitrages des 2 fenêtres.

Selon les types de fenêtres, il faudra trouver le moyen de permettre les ouvertures simultanées.Si les fenêtres existantes sont de type ouvrant à la française, celai nécessite :

  1. soit que la 2ème fenêtre soit de type coulissant, ou éventuellement oscillo-battant ;
  2. soit que la partie ouvrante de la 2ème fenêtre soit de dimensions légèrement inférieures, avec un système de blocage des ouvrants de la fenêtre existante extérieure.
La réalisation sur-mesures paraît indispensable.

 

Double fenêtres extérieures

Les chassis seront positionnés le plus possible à l’extérieur, de manière à obtenir un intervalle le plus grand possible entre les vitrages des 2 fenêtres.
Le choix d’un type coulissant paraît plus simple pour ce qui concerne l’utilisation, que le type 2 ouvrants à la Française, mais légèrement moins performant..
Le montage dans la maçonnerie sera effectué en s’assurant de jonctions parfaites, avec une étanchéité absolue ; un encastrement est préférable, avec sciage nécessaire de la maçonnerie, puis montage par scellement au mortier. Montage impérativement effectué sans usage de mousse de polyuréthane.Ajouter éventuellement des profilés d’angle un peu épais par-dessus les jonctions entre chassis de fenêtre et parois.

La réalisation sur-mesures paraît indispensable.

 

Chassis fixes

Condition d'efficacité identiques aux doubles fenêtres classiques, prévoir possibilité de démontage de la baie intérieure pour nettoyage des vitres à l'intérieur de la lame d'air, le système de démontage doit se traduire par une excellente étanchéité, La réalisation sur-mesures paraît indispensable.

 

Solutions double fenêtres permettant des isolements de l’ordre de 40 à 45dB, voire un peu plus, avec et selon respect de toutes les conditions de mise en oeuvre

 

Réalisé par Patrick Carré, ingénieur INSA, EX prof acoustique IUT, licence Réhabilitation Bâtiments, Université Lyon 1
conseil acoustique en Rhône Alpes

Ces fiches sont libres d'utilisation et de reproduction pour les particuliers ; pour tout autre usage, me contacter

 

acouphile.fr